La robe de l’Amour.

Hey mes tortues du Cantor !
Seulement une semaine entre deux articles ? Il va neiger ! (Il parait que oui ^^).

Je viens vous présenter une réalisation couture dont je suis vraiment fière. Comme toujours, je pourrais vous dire qu’elle n’est pas parfaite parce que oui, elle est imparfaite. Mais je ne le ferai pas parce que j’aime cette robe. Elle me ressemble. Sa forme, sa couleur, son motif, sa fluidité … Cette robe est espiègle. J’ai bien conscience qu’une robe ne peut pas posséder de tels attributs mais c’est ainsi que je la vois, que je la porte. Cette robe est une déclaration d’Amour, une déclaration d’Amour de moi à moi.

Certaines photos ne sont pas très nettes mais cette séance photo avec mon amie Julie a été un véritable moment de complicité. J’aime ce que les clichés montrent de moi et de cet instant partagé. Julie a un œil aiguisé, un joli sens de la mise en scène et un véritable don pour me mettre à l’aise. Je vous laisse voir ses prises de vues et on se retrouve après pour un petit topo sur ce projet couture.

Patron : Robe Tamara de Maison Fauve
Tissu : Crêpe bittersweet de Pretty Mercerie

Pour ce qui est de mon expérience couture, j’ai complètement flashé sur la robe Tamara. Mention spéciale pour son cache-cœur et ses manches fendues super sexy. J’ai un peu hésité à la coudre toutefois. Je privilégie le jersey pour le confort et et j’avais peur aussi que cette robe soit trop chic pour moi. Je suis une fille plutôt simple qui n’aime pas trop le tralala hihi. Mais, décalée avec une paire de baskets, c’est absolument parfait ! Élégante sans être guindée.

Je n’en étais pas à ma première couture d’un patron Maison Fauve puisque j’avais déjà cousu le top Panama. J’ai trouvé les explications très claires. J’ai suivi le tableau des tailles et j’ai cousu la robe en taille 48. En prêt-à-porter, je porte du 44. Comme je mesure pas loin d’1m80, j’ai rallongé le buste de 4cm et la jupe également de 5cm. J’ai contacté Émilie, la créatrice de la marque pour me rassurer sur les modifications à réaliser. Non seulement elle a confirmé ce que je pensais mais elle a même été jusqu’à modifier les plans afin d’ajouter la fameuse ligne « allonger/ raccourcir ». Autant vous dire que j’ai plus qu’apprécié la démarche. Un grand merci à elle. Les explications sont claires, il existe des vidéos de montage … Aucun problème donc pour le montage. J’ai fait quelques modif’ pour soigner les finitions. J’ai surfilé mes pièces grâce à la surjeteuse que le Père Noël m’a apporté (merci Papa et Maman). J’ai soigné les bracelets de manches pour prendre en sandwich la marge de couture dedans, j’ai sous-piqué la parmenture du décolleté … Malgré tout, il faudra que je surpique le décolleté parce que la parmenture glisse un peu.

Parlons du tissu à présent. Là encore, un véritable coup de cœur ! Je suis une grande amoureuse de la couleur rouge. Ce rouge lumineux avec son motif petits cœurs. Ce crêpe est d’une qualité incroyable. Bref, vous l’aurez compris, je suis conquise !

En conclusion, l’association patron / tissu est un vrai succès. Cette robe est à la fois jolie et hyper agréable à porter. Je l’adore !

Avant de conclure cet article, je vous mets un petit bêtisier-photos. Je n’y serai pas à mon avantage mais c’est tout aussi moi que la série précédente. J’en profite aussi pour vous présenter Julie, ma photographe sur cette séance et amie.

Comme toujours, j’ai hâte de lire vos retours sur les photos, ma réalisation couture, mon article … A vos commentaires ! Et à bientôt pour de nouvelles aventures créatives.

6 réflexions sur “La robe de l’Amour.

Répondre à Paillettes et Catastrophes Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s