10 conseils pour préparer sa visite à Disneyland

Il y a plusieurs semaines de cela, une de mes amies m’a demandé des tuyaux pour organiser son voyage à Disneyland. Sa requête à fait naître en moi le désir de rédiger cet article.
Ca n’aura pas échappé à mes fidèles lectrices (majorité féminine, désolée les mecs) ; j’ai une très légère addiction à l’univers de Disney et plus particulièrement à Disneyland. Or, à moins d’avoir un pass annuel (comme Bibi), Disneyland représente une grosse dépense. C’est une sortie « haut de gamme » mais si on ne prépare pas sa visite, on peut passer complètement à côté de la magie Disney.

Ca ne vous viendrait pas à l’idée de partir en randonnée en tongs ou de visiter une terre inconnue sans même emmener une carte et une gourde ? Pour aller à Disneyland, c’est pareil : le maître mot c’est l’organisation. Je vais partager mes compétences disneylandesques avec vous et vous livrer 10 conseils pour profiter au maximum du parc.
Disneyland (5)
1- La meilleure période pour se rendre sur le parc.
Disneyland fonctionne par saisons. Il y a le printemps, l’été, Halloween et Noël. Si c’est votre première visite à Disneyland et que vous êtes vraiment sensible à la magie Disney, je vous conseille de ne pas y aller hors-saison (fin janvier à mi-mars). Il y aura certes moins de monde sur le parc et les tarifs des séjours avec hôtel Disney seront plus avantageux mais vous passerez complètement à côté des animations particulières qui font tout le charme Disney : parades thématiques, personnages effrayants, illumination du sapin …

J’ai un petit faible pour Noël en général mais sur le parc, c’est vraiment la saison la plus féérique ! Si vous ne devez aller à Disneyland qu’une fois dans votre vie, choisissez cette période. Mais attention ! Plus la magie est là, plus il y a de monde sur le parc. Et s’il y a bien une chose qui peut transformer la magie en calvaire, c’est bien la foule : difficultés à circuler, attentes interminables, bousculades, visiteurs irritables … Alors votre objectif n°1 à Disneyland est d’éviter la foule. Fuyez les week-ends, les ponts et toutes les périodes de vacances scolaires ! Si possible, planifiez plutôt votre visite en semaine hors vacances (lundi – mardi- jeudi de préférence).
Disneyland (3)

2 – Réserver son hôtel.
Disneyland possède plusieurs hôtels sur le site mais les tarifs sont assez outrageux (env. 150-200€ la nuit minimum en période creuse). J’ai eu  l’occasion, grâce à une super-méga promo de dormir dans le plus chic des hôtels Disney : le Disneyland Hôtel. J’en rêvais depuis toujours et même si le décor est magnifique, je trouve que ça ne vaut pas la peine de manger des pâtes pendant des mois pour y dormir. L’isolation phonique était vraiment mauvaise et, avec les travaux de rénovation du parc, j’ai été réveillée à 6h du mat’. En plus, la salle de bain était un peu vétuste.

C’était la première fois que je dormais dans un hôtel Disney. Et bien que j’ai adoré le faire, je pense que ce sera la dernière. Choisir un hôtel de chaîne proche du parc est une option à la fois fiable et économique. Un B’n’B, desservi par la navette (économie du prix du parking 20€) a ouvert sur le site en janvier. Je ne l’ai pas encore essayé.

Toutefois, si vous ne concevez pas un séjour Disney sans un hôtel Disney (toujours plus de magie), je vous conseille d’appeler le numéro non-surtaxé de la centrale de réservation. Vous savez, celui qui n’apparait nulle part : 01.60.30.60.51.

3 – Où acheter son billet ?
Renseignez-vous bien avant d’acheter votre billet. Parfois, cela peut-être avantageux de réserver son séjour via des sites de ventes privées. Parfois, on peut acheter des contremarques dans des agences de voyage à des prix intéressants (à ne pas faire si vous êtes handicapé, j’explique pourquoi en fin d’article). Et il y a aussi l’option CE si vous avez la chance de pouvoir en profiter. Si vous choisissez d’acheter vos billets sur le parc, préférez les guichets du côté des studios qui sont rarement pris d’assauts.

4 – Pensez au passeport annuel.
Comme je réside loin du parc, j’y vais toujours pour 2 ou 3 jours d’affilée. Avec Chéri, nous avions fait nos comptes et nous avions calculé que pour 3 jours sur le parc + 3 jours de parking, nous avions amorti mon passeport Dream. Et ce, sans compter les réduc’ sur les souvenirs, les restos, l’hôtel … Sachant qu’on peut le payer sur 11 mois, je trouve que c’est une option vraiment intéressante. En une visite sur 3 jours, le pass était rentabilisé. A vous de faire votre calcul !

Disneyland (10)5 – S’alimenter.
J’ai choisi ce terme parce qu’on peut bien se l’avouer (je n’ai pas d’actions chez Disney ^^), la restauration à Disneyland en général relève plus de la subsistance que de l’expérience gastronomique. Toutefois, si vous en avez le budget, je vous recommande de réserver une table chez  Walt’s. Excellent rapport qualité/prix jusqu’alors, mais, les tarifs vont apparemment augmenter. Il est vraiment intéressant, lorsqu’on arrive tôt sur le parc et qu’on compte y rester jusqu’au soir, de pouvoir s’assoir et se détendre un peu le temps d’un repas. Mais surtout, si vous souhaitez un service à table, réservez ! Si vous n’avez pas prévu de casser la tirelire pour vous offrir un repas tranquillou, il vous reste la solution fast-food. Mais il faudra vous montrer patients et accepter de manger en décalé (hors des heures de repas standard). A savoir : le Mcdo du Disney Village est pas trop mal.

6 – Votre tenue de combat et le contenu de votre sac à dos.
Le site est vraiment très grand, surtout si vous avez prévu de visiter les deux parcs (Disneyland + Studios Disney). Je vous conseille donc de prévoir une bonne paire de chaussures, confortables et qui tiennent bien aux pieds, type baskets montantes ou chaussures de randonnées (emportez quelques pansements ampoules au cas où). Enfilez des vêtements à la fois souples, solides et confortables : vous allez devoir monter et descendre de nombreuses attractions … Habillez-vous par couches ; ainsi, vous pourrez en enlever ou en rajouter au besoin. Et surtout, surtout, prévoyez un imperméable ! Vous pourrez trouver des ponchos de pluie sur le parc mais c’est vraiment dommage d’investir votre budget souvenirs dans un bout de bâche estampillé Disney. Dernier élément indispensable à votre tenue : le chapeau. Bonnet en hiver et casquette en été.

Dans votre sac à dos, glissez un tube de crème solaire. Lors de notre première visite, Chéri et moi avons croisé une dame qui était tellement brûlée par le soleil que la peau de ses épaules, rouge et gonflée, recouvrait les bretelles de son débardeur (Beurk, Pouah mais Aïe quoi). Prenez aussi une gourde ou une bouteille d’eau 50cl (l’eau est potable sur le parc et vous pourrez la re-remplir au besoin). En attendant que les fast-food se vident et que vous puissiez atteindre le St Graal un sandwich, prévoyez des trucs à grignoter : biscuits en sachets individuels, pom’potes …

7 – La parade et le Dream.
Pour moi, une visite à Disneyland n’est une visite réussie que si j’ai pu assister à la parade et au Disney Dream. En arrivant au parc, chopez le programme sous les arcades à l’entrée de Main Street pour connaitre les horaires des rencontres et événements (sachant que le Dream a toujours lieu à la fermeture du Magic Kingdom). Pour la parade, je vous conseille de vous installer près des portes d’où sortent (près du The Small World) ou ré-entrent les chars (A l’entrée de Main Street, à droite du kiosque quand on entre). C’est un bon moyen de ne rien rater du spectacle et de pouvoir prendre de jolies photos. Mon conseil : placez-vous au minimum 20mn avant la parade et 45mn avant le Dream pour être sûr d’avoir un bon point de vue.

Disneyland (4)Pour finir là-dessus, je dirai simplement : regardez avec vos yeux ! Souvent, les gens gâchent MON Dream ou MA parade en m’agitant leur tablette sous le nez ou en essayant d’éclairer le château qui est à 50m devant avec la lampe de poche de leur téléphone pour pouvoir filmer. Ils n’ont pas conscience qu’ils ne profitent pas de ce moment magique, qu’ils passent complètement à côté de l’instant présent pour fixer dans la mémoire de leur tablette des images de mauvaise qualité, au lieu de se faire un vrai souvenir. Vous voulez montrer le Disney Dream à vos proches ? Cliquez ici et profitez du moment. Vous n’aurez jamais une telle vidéo avec vos téléphones ^^.

8 – Photos devant le château.
Inutile d’attendre que le passage sous le château de Cendrillon se vide pour faire une bonne photo : ça n’arrivera jamais ! Alors si vous voulez une belle photo, rien que vous et la château, glissez vous simplement sur le côté gauche du château.
Disneyland (8)9 – Si vous avez des enfants.

Même si Disneyland, ce n’est PAS QUE pour les enfants, c’est aussi pour eux. J’ai eu l’occasion, en tant que (ex)professionnelle de l’enfance, de constater de nombreux dysfonctionnements parentaux à Disneyland. Je pense que les parents, soucieux de rentabiliser leur dépense, oublient que le but de cette visite est de s’amuser. Une journée complète à Disneyland, même pour adulte en bonne santé, c’est long ! On marche beaucoup, on attend pour tout … On a mal aux jambes, on ne profite plus. Alors imaginez ce que peux subir un enfant dans cette situation. Il a chaud, froid, se fait bousculer … Il finira forcément par pleurer, ou faire des « caprices » simplement parce qu’il est exténué. Il n’est pas raisonnable d’envisager d’y passer la journée complète selon moi. Si vous voulez assister à la parade et au Dream, pensez simplement à venir sur le parc plus tard. Grasse mat’, déjeuner à l’extérieur et hop, on se rend sur le parc vers 13 ou même 15h. Vous aurez le temps de faire des attractions, de voir les spectacles … Sans trop tirer sur la corde. Et même si votre enfant est déjà « grand », jusqu’à 6-7 ans, louez une poussette. Ca vous évitera de passer la journée avec un mini-pouce sur les épaules.

10 – Visiteurs handicapés.
Quand mon handicap a évolué et que le fauteuil roulant est devenu indispensable, j’ai hésité à retourner à Disneyland. La foule en fauteuil, ça devient vite infernal. On ne voit que le cul dos des gens, et plus la foule est dense, moins on peut se diriger. Ayant de petites tendances claustro, je déteste ça. Mais au bout d’un temps, le manque de Disneyland s’est fait sentir et j’ai eu envie d’y retourner malgré tout. J’ai donc pris mes renseignements auprès de fans handicapées et j’ai sauté le pas avancé une roulette après l’autre.
Le problème à Disneyland, c’est que pour des raisons de sécurité, les personnes handicapées doivent forcément être accompagnées par une personne valide. L’avantage, c’est que comme cette obligation existe, sur présentation de la carte d’invalidité, l’accompagnateur est gratuit. (Attention, l’accompagnateur gratuit ne fonctionne pas si vous avez une contremarque : il faudra acheter votre billet sur place).
A part ça, le parc est très bien conçu pour les personnes handicapées : accès facilité par la sortie des attractions (qui permet de respecter la priorité accordée légalement aux PMR), espace protégé pour la parade et le Dream. Certains se plaignent d’une mise à l’écart des personnes handicapées mais pour ma part, je vois que sans cet aménagement, je ne pourrais pas faire autant d’attractions car mon temps de « veille » est super limité. Ainsi, même si je reste 4 ou 5h sur le parc, je peux faire autant d’attractions que les personnes valides qui y restent à la journée et ce, presque sans bousculade.

Petit conseil bonus :
Beaucoup de gens vont sur le parc en pensant que comme ils ont payé cher pour y venir, ils ont tous les droits mais il ne faut pas oublier que tous les visiteurs ont payé. Alors, s’il vous plait, respectez le parc, et les autres visiteurs. Il n’y a rien de plus pénible que se trouver une bonne place pour le Dream et de voir des gens envoyer leurs gosses se placer juste devant vous (alors que vous êtes en fauteuil). De se prendre la tablette de quelqu’un dans la tronche … De se faire taper dans les roulettes (ou marcher sur les pieds) toutes les 3 secondes … Et je déteste voir des gens détériorer le parc, jeter leurs déchets dans ce magnifique décor, piétinez les fleurs …
Disneyland (1)Voilà, cet article a été vraiment long à rédiger et j’espère qu’il vous aura plu. Si vous avez des questions, des avis, des commentaires, envie de partager vos expériences … N’hésitez pas ! Alors, vous y allez quand ??

Publicités

2 réflexions sur “10 conseils pour préparer sa visite à Disneyland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s