J’upcycle, tu upcycles … #1

Bonjour mes éléphants d’Afrique.
Bien que j’adore cette période de l’année, celle où on approche doucement de Noël, il faut croire que j’ai besoin de soleil, de chaleur, d’évasion … 

Evasion ok, mais pas pour tout de suite ! Les 2, 3 et 4 décembre 2016, la ville de Kingersheim (68) organise son marché de Noël sur le thème de l’upcycling (du recyclage quoi, faites pas semblant de ne pas avoir compris).

En véritable accro à la création, je suis plus habituée à remplir mon atelier qu’à le vider. Emballages en tout genre, chutes de tissus de mes cousettes passées, petits bouts de laines … Tout y est soigneusement conservé et envahit le moindre cm3 de cette pièce. Accepter l’invitation au marché de Noël de cette année était un vrai défi. Mais vous le savez : J’adoooore les défis ! C’était surtout l’opportunité de donner une nouvelle vie à toutes ces choses que je garde en me disant « ça peut toujours servir ! » Depuis des mois, je mène des expérimentations dans le plus grand secret (ou pas, spoilers à répétition sur instagram) afin d’obtenir le meilleur de toutes ces choses inusitées.

Je viens donc vous présenter le résultat de ces nombreux essais dans l’espoir de vous donner envie de me rendre visite au Hangar, à Kingersheim début décembre (dès 17h30 le vendredi 2).

Les premières créations que j’ai choisi de vous présenter sont des lingettes lavables. Cousues mains, tout le tissu utilisé est issu de mon stock personnel de chutes, de vieux vêtements … #abasleschutes #imaginezlechantier. Une face coton, une face polaire blanche. Pour ceux qui doutent de l’aspect recyclé, la polaire a été d’abord utilisée comme neige artificielle ici ^^. Une fois cousue, j’ai lavé et repassé les 90 lingettes et je les ai glissé 10 par 10 dans des boites à thé Twinings (pour ne pas citer de marque) tout droit sorties de la cave de mes beaux-grands-parents. Si vous avez suivi, ça fait 9 boites de 10 lingettes. Mais avant ça, les boites ont été recouvertes de restes de peinture murale que je garde depuis que j’ai repeins mon premier appart en 2009 (merci castoche) et vernies. Le nœud sur le dessus est découpé dans des chutes de foami utilisé pour les fofuchas. Pour la colle, le fil et les étiquettes, j’ai eu beau chercher, point de recyclage possible hihi.

Voici les images (non, on ne voit pas les 9 boites, il faudra venir les voir sur place) :

Voilà, j’espère avoir convaincu les plus récalcitrants qu’on peut faire des super trucs avec des fonds de tiroirs. Et vous, verrez, ce n’est pas fini ! J’ai encore plein de trucs à vous montrer alors restez dans le coin.

Publicités

5 réflexions sur “J’upcycle, tu upcycles … #1

  1. Je lance un appel aux dons / demande de covoiturage… qui m’emmène au marché de Noël de Kingersheim ? Ça fait des années que je veux investir dans / faire des cotons lavables mais pour le moment ce n’est toujours qu’un projet et ceux là… ben je les veux quoi =D je vous en prendrai 90 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s